Aspirer simplement le CO2 contenu dans l’air

L’opération est plus complexe qu’elle n’en a l’air. Pourtant, la start-up Climeworks y est parvenue ! Grâce à sa technologie innovante, le CO2capturé peut être réutilisé comme matière première ou stocké sous terre. Le modèle commercial est basé sur des abonnements mensuels qui compensent les émissions quotidiennes de CO2. Cette solution est-elle viable?